Fritz Brandtner

Originaire de Danzing en Allemagne, il est fait prisonnier par les Français lors de la Première Guerre mondiale. Libéré en 1920, il retrouve son village natal complètement dévasté. De 1920 à 1928 il poursuit des Études en Arts à l’université de Danzinget. En 1928 il émigre au Canada à Winnipeg, Le public de l'Ouest canadien considère l'oeuvre de ce peintre audacieuse et déroutante et les critiques à son égard sont désastreuses. En 1934, il décide donc de venir tenté sa chance à Montréal, au Québec.

Curieux et largement ouvert aux courants artistiques majeurs de la première moitié du 20e siècle, ses origines le rendent d’abord sensible aux expériences formelles et aux préoccupations sociales de l’expressionnisme allemand, L’œuvre de Brandtner traduit également l’influence du cubisme ainsi que de l’abstraction dont il est l’un des pionniers au pays.

Grand humaniste, il prône un engagement de l'artiste dans son milieu, c’est un idéal qu'il va poursuivre tout au long de sa vie. Il donne des cours aux enfants dans différents centres hospitaliers. Il propose également des causeries et discussions aux adultes. Pour cet artiste, l'important est de rejoindre le grand public et ne pas se limiter à certains groupes sociaux. C'est dans cette optique qu'à partir de 1936 il participe, avec le docteur Norman Bethune, à la fondation d'un centre artistique pour les enfants de milieux défavorisés.

En 1939, il est élu premier secrétaire de la Société d'art contemporain de Montréal. Il a enseigné à l’Université McGill de 1947 à 1956 de même qu’à l’Université du Nouveau Brunswick, à Fredericton, de 1949 à 1953.

Voici les oeuvres d'art que nous avons de Fritz Brandtner

retour