Albert V. Breau

Albert Victorin Breau est né en 1941 à Moncton au Nouveau-Brunswick. Avant même de s’intéresser à la peinture, Breau gagne une centaine de combats amateurs de boxe. Il gagne les "Golden Gloves", les "Diamond Gloves", le championnat canadien amateur, puis en 1967, il gagne le championnat professionnel dans la catégorie Junior Mi-moyen contre Fernand Simard. Breau compte aussi cinquante-huit combats dans sa carrière professionnelle.

Suite à sa carrière de boxe, il travaille comme forgeron. Il ferre les chevaux pour Blue Bonnet ainsi que pour des écuries privés, jusqu'à ce qu'un cheval récalcitrant lui casse le bras droit d'un coup de pattes. C’est durant cette période de congé forcé que sa femme Eileen lui offre un petit ensemble de peinture à l'huile. Ce n’est pas long avant qu’un simple passe-temps devienne un projet d'avenir et réoriente sa vie. Il raffine sa façon de peindre pour se construire une réputation solide en tant qu'artiste, autant pour l'aquarelle que pour l'huile. Au cours des années, il écrit des poèmes, des pièces de théâtre dont "Le vernissage", un roman intitulé "Les ombres rouges" qui fut publiée en 1998 et expérimente aussi avec la sculpture.

Breau n’est pas un idéaliste. Pour lui, une grande partie de la vie n'est pas plaisante et c'est pour cette raison qu'il considère la beauté dans les moments infiniment petits et éphémères d'autant plus précieux et vivifiants. Ses tableaux témoignent de sa perception intime du monde. Il recherche ce qui est caché au coeur de l'obscurité de la mélancolie et du désespoir; il saisie un coucher de soleil, une chute, il s'émeut d'un monde enneigé paisible et silencieux, et empreint de cette solitude heureuse qu'il a bien connue.

Pour l’artiste, l'art est une forme de communication subtile et agréable. Les tensions du monde et nos vies beaucoup trop planifiées nous empêchent de voir et d'adhérer à cette liberté créatrice qui apporte une signification à la vie. Breau ne se lance jamais dans un projet avec une vision arrêtée du résultat et laisse toujours place à l'improvisation.

Voici les oeuvres d'art que nous avons d'Albert V. Breau

retour